Je n’aime pas trop le terme « insomnie ». Enfin sauf lorsqu’il s’agit de trouver un nom de blog, hein 🙂

Non mais c’est vrai, on se réfère souvent à l’insomnie comme étant quelque chose de « vague » parce qu’il est parfois difficile de déterminer la cause exacte du manque de sommeil  : des raisons médicales sous-jacentes, une douleur chronique, une dépression, ou un autre trouble du sommeil tel que le syndrome des jambes sans repos.

Ne restez pas dans votre lit

Ne restez pas dans votre lit !

Pour certains et ils sont majoritaires, c’est simplement parce qu’ils ne savent plus comment bien dormir.

Je trouve que le terme « insomnie » est anxiogène.

Pour certaines personnes, la cause de leur insomnie peut être aussi simple que… l’anxiété elle-même justement. Leur insomnie est dite psychophysiologique.

Le simple fait de se dire que l’on souffre d’ « insomnie » quand on n’arrive pas à dormir, cela me donne l’impression que l’on renforce le stress à propos du fait de ne pas dormir. Vous me suivez  ?

 

Une vielle étude suggère que c’est non-seulement le stress qui peut vous empêcher de dormir (pas une grande découverte) mais que rester au lit peut aussi contribuer à votre insomnie.

Sans prendre en considération la cause, tous les insomniaques savent qu’il peut être presque impossible de s’endormir ou de se rendormir dans son lit. Si vous souffrez d’insomnie, vous pouvez passer des heures au lit, à vous tourner et vous retourner, en essayant désespérément de vous endormir.

En fait, les chercheurs ont découvert qu’une des meilleures choses à faire est de sortir du lit.

Cela aide à diminuer très sensiblement le stress que vous ressentez à propos du fait de ne pas dormir, et peut vous aider à être plus enclin à vous endormir.

Si vous êtes stressé ou inquiet à propos de quelque chose, trouver des façons d’ « éteindre votre cerveau » avant d’aller vous coucher peut être utile.

 

Les professionnels qui ont pris part à cette étude suggèrent qu’une routine hors du lit est plus efficace pour s’endormir et rester endormi que de rester couché.

Voici mes cinq meilleurs conseils pour vous aider à créer une routine qui marche  :

  • Mettez en place un « couvre-feu électronique » une heure avant le coucher. Pas de corvée. Faites quelque chose de relaxant comme prendre un bain, entreprenez une lecture légère, ou éventuellement, regardez la télé si cela est relaxant pour vous (éviter les chaines d’information).
  • Aller vous coucher et levez-vous à la même heure 7 jours sur 7 – sans exception.
  • Prévoyez au moins 30 minutes d’exercice physique la plupart des jours de la semaine. Vous pouvez scinder ces 30 minutes en sections de 10 minutes si c’est plus pratique pour vous

Voici une idée  : exposez-vous à une forte lumière naturelle le matin (une bonne chose pour calibrer l’horloge naturelle du corps) et faites une petite promenade avant le petit déjeuner, et après le diner.

  • Evitez la caféine après 14 heures. N’oubliez pas les formes dissimulées, comme dans les sodas et certaines pilules pour maux de tête.
  • Adoptez des pratiques respectueuses de l’esprit, du corps et du sommeil telles que la méditation, le massage ou le yoga.

 

C’est mieux d’associer le fait d’être au lit au fait d’être endormi, et non pas réveillé et stressé à propos du fait ne pas être en train de dormir ! 🙂 Une bonne routine peut vous aider à faire cela, et même si ça peut sembler un peu contradictoire, sortir du lit quand vous n’arrivez pas à dormir peut vraiment vous aider.