Les informations de cette étude ont attiré mon attention pour les personnes âgées souffrant d’insomnie. Je crois qu’on pourrait  étendre cette étude à l’ensemble de la population pour les mêmes résultats. 

Des chercheurs de l’Université de Pittsburgh ont testé un traitement connu sous l’appellation de « Brève Intervention de Thérapie Comportementale (BITC) ». La BITC est simplement ce que son nom indique : une session de conseils très ciblés à court terme qui vise à changer les comportements d’une personne.

J’ai écrit au sujet de l’efficacité de la Thérapie Comportementale Cognitive (TCC) dans le traitement de l’insomnie et dans de nombreux cas, c’est bien plus efficace et durable que les traitements médicamenteux.

Malheureusement, pour diverses raisons, notamment le manque d’accès à la thérapie et son coût, la TCC n’est pas toujours une option envisageable pour les patients. La BITC, avec son traitement court et intensément concentré, pourrait fournir une alternative plus accessible.

 

 

Les chercheurs ont travaillé avec un groupe de 79 hommes et femmes (âge moyen : 71,7 ans), qui souffraient d’insomnie chronique. Les participants ont été divisés en deux groupes :

– Un groupe d’étude a suivi un cours de BITC, qui comprenait deux séances de consultation individuelle et deux sessions par téléphone, toutes dirigées par une infirmière clinicienne. Le traitement par BITC a eu lieu sur un seul mois.

Les séances de thérapie comportementale étaient centrées sur le fait d’aider les participants à créer des routines de sommeil construites à partir de quatre objectifs fondamentaux :

• Réduire le temps total passé dans son lit

• Sortir du lit à la même heure chaque jour

• Se retenir d’aller au lit avant de se sentir somnolent

• Ne pas rester au lit si vous n’êtes pas vraiment en train de dormir

 

– Les participants d’un second groupe ont reçu les mêmes informations de base et des instructions sous forme de matériel didactique imprimé, mais n’ont pas participé aux séances de consultation avec un professionnel.

 

 

Les deux groupes ont vu des améliorations quant à leur sommeil, mais la différence dans le degré d’amélioration entre les deux groupes est assez étonnante. Deux-tiers des participants ayant reçu la BITC a constaté des améliorations, contrairement à 25 % dans le groupe ayant seulement reçu le matériel éducatif sans aucune consultation comportementale.

Parmi ceux qui ont bénéficié de la BITC, 55 % ont été capables d’éliminer totalement leur insomnie. Seulement 13 % des participants pour le groupe « matériel éducatif ».

Et les améliorations de l’insomnie ne se sont pas dissipées — les chercheurs ont suivi leurs patients pendant six mois après le traitement et ont constaté que les participants avaient été en mesure de maintenir les changements qu’ils avaient opérés.

 

Cette étude a été menée avec un groupe relativement petit, donc plus de recherches sont probablement nécessaires.

Ceci dit, il y a beaucoup de nouvelles prometteuses dans ces résultats.

L’insomnie et les troubles du sommeil sont des problèmes bien trop communs chez les personnes âgées, et les conséquences pour leur santé et leur bien-être sont assez sérieuses. La BITC est un moyen de traitement potentiellement attrayant pour les personnes âgées, pour plusieurs raisons.

  • Cela offre une option « sans drogue » à des personnes déjà très susceptibles de prendre des médicaments pour d’autres raisons et donc réticentes, ou n’ayant pas la possibilité de dépendre de médicaments pour dormir (contre-indication).
  • Former des praticiens peut être accompli avec une facilité relative et à faible coût, augmentant la disponibilité et l’accessibilité du traitement afin d’inclure une large population, là où il y a peut-être des obstacles à plus long terme avec d’autres thérapies.
  • La nature à court terme de la thérapie implique également un coût limité et clairement défini pour les patients plus âgés.
  • Et la rapidité et la facilité du traitement eux-mêmes pourraient fournir une solution rapide et facile pour ce qui est souvent un problème chronique et débilitant.

 

Tout ceci représente de bonnes nouvelles potentielles pour les aînés. Mais il y a une leçon à tirer pour nous tous ici.

Établir des routines positives et durables de sommeil et les maintenir permettra d’améliorer votre santé aujourd’hui, et peut aussi vous fournir les outils fondamentaux nécessaires pour gérer votre sommeil quand vous vieillirez (parce que vous n’y échapperez pas ;-)).