Avant, je ne supportais pas de lire autant de conneries sur l’utilisation de l’homéopathie pour dormir. Mais ça, c’était avant… 

homeopathie pour dormir

homeopathie pour dormir

homéopathie pour dormir = verre d’eau

Les médicaments homéopathiques pour dormir n’ont pas une seule molécule active, rien, tintin, walou.

Mais c’est le principe même de l’homéopathie : Il faut diluer une substance (dont le pouvoir de guérison n’est validé par aucun essai clinique sérieux).

Plus on dilue cette substance, plus la nouvelle substance générée devient soit-disant active.

Le principe de l’homéopathie est donc l’infinitésimal, la dilution à outrance jusqu’à ce qu’il n’y ait plus rien à diluer.

Evidemment, aucune science ne peut expliquer comment du « rien » ne peut soigner quoique ce soit.

Mais chez certaines personnes, l’homéopathie marche pour retrouver le sommeil !

Donc comment expliquer que ce qui constitue pour moi l’une des plus grosses arnaques légales, peut pourtant se révéler un médicament efficace ? Pourquoi condamner l’utilisation de l’homéopathie puisque « ça peut » fonctionner ?

homéopathie pour dormir = un placebo peut-être utile

Il est aujourd’hui avéré que l’homéopathie ne fonctionne pas mieux que n’importe quel autre placebo que ce soit pour dormir ou pour le reste. Page wiki sur l’homéopathie.

Ce qui fonctionne donc, c’est l’aspect cognitif qui permet de se persuader que ce que l’on prend fonctionne…

Au final, j’ai longtemps pensé que l’homéopathie pour dormir ne servait à rien d’autre qu’enrichir les fabricants de ces pilules qui relèvent plus de la sorcellerie que de la science. Le principe de dilution dans l’homéopathie ou celui de similitude (combattre le mal par le mal) étant une véritable blague.

 

Mais alors, pourquoi je ne suis plus farouchement opposé à la prise de ces médicaments ?

 

  • Il ne sert à rien de discuter avec les afficionados qui sont de toute manière persuadés de l’efficacité du médicament. Leur faire comprendre que c’est tout simplement le temps, et/ou la dimension cognitive crée par la prise du médicament, et/ou l’attention que leur a été portée l’homéopathe qui a soulagé leurs maux est une perte de temps. Ils ne changeront pas d’avis. « Les autres sont obtus, c’est tout » et ils ont raison de penser cela, car cela renforce leur cognition et donc l’effet placebo.

 

  • Bien que l’efficacité de l’homéopathie ne pourra jamais être prouvé car indémontrable scientifiquement, son innocuité elle, ne fait aucun doute. S’il existe des « croyants », autant qu’ils essaient de résoudre leur problème d’insomnie avec du vent plutôt qu’avec des barbituriques. C’est infiniment plus recommandable. Même s’ils enrichissent des « sorciers ». Après tout, mieux vaut enrichir des sorciers que des dealers…

 

  • Ces « sorciers » sont rarement bien méchants. Ils se font de l’argent sur la crédulité de leurs patients mais sont arrivés à se persuader eux-même de l’efficacité objective de leur produit ! En effet, puisque certains clients leur rapportent les bienfaits de leur placébo, c’est que la science se trompe ! C’est le plus important et c’est ce qui fait d’eux des gens moins malhonnêtes que je n’ai pu le penser.

 

Toutefois, bien que je recommande l’homéopathie pour dormir si vous croyez en cette médecine ; dites-vous bien que le rituel (quel qu’il soit : prise de somnifère, lecture, etc.) dont vous avez besoin pour vous aider à vous endormir ne vous permettra pas de résoudre vos problèmes d’insomnie sur le long terme.

Seule une véritable thérapie de fond vous permettra de réapprendre à dormir correctement.

Mais ne vous en privez pas si vous y croyez, d’autant que vous ne risquez pas de rencontrer des problèmes de dépendances physiques 🙂  Et vous, que pensez-vous de l’homéopathie ?