Recevez gratuitement le guide du bon dormeur !


Les céréales, c’est vraiment un truc auquel on ne pense pas pour favoriser le sommeil.

Pourtant, pour entrer dans le sommeil, notre cerveau a besoin d’une neurhormone, la sérotonine, et d’un acide aminé, le tryptophane. Ces substances sont produites à partir des glucides apportés par l’alimentation, et notamment par les céréales qui fournissent au cerveau tout le carburant nécessaire au sommeil.

cereales

La nourriture du cerveau

C’est dans notre cerveau que s’organise le passage délicat de l’état de veille à celui du sommeil. Pour fonctionner à plein régime, il a besoin de glucides qui constituent son principal carburant.

Ces nutriments nous sont apportés par l’alimentation sous deux formes : les aliments sucrés (sucre, miel, fruits…) et les céréales (pâtes, riz, pain…).

Les premiers sont rapidement absorbés par l’organisme qui les « brûle » sur-le-champ. Les secondes sont métabolisées plus lentement et fournissent au cerveau un carburant « longue durée ».

Les bons et les mauvais sucres

Le cerveau consomme beaucoup de glucides. Ce sont eux qui lui fournissent son énergie, ainsi qu’au reste du corps.

Mais c’est aussi à partir des glucides que notre organisme fabrique une neurohormone essentielle au sommeil : la sérotonine. C’est elle qui nous calme et nous détend.

Pas assez de sérotonine dans le cerveau, et nous voilà incapables de déconnecter la machine à penser !

Autre élément indispensable tiré des glucides : le tryptophane. Cet acide aminé agit comme un tranquillisant naturel.

Mieux vaut privilégier les céréales et limiter les aliments sucrés, notamment les sucres raffinés (sucre blanc, pâtisseries, bonbons…).

L’idéal est de manger des céréales au repas du soir, afin que le cerveau soit à même de puiser pendant toute la nuit dans ce stock ; celui-ci sera sera renouvelé au petit déjeuner du lendemain matin.

 

Mangez-vous assez de céréales ? Moi, j’avoue qu’à part les pâtes… Avez-vous déjà essayé le kinoa ? Ça se cuisine comme du riz, ça peut être une bonne alternative !