Vous m’avez entendu le dire plusieurs fois : l’exercice est bon pour le sommeil car il favorise le sommeil profond

Effectivement, les recherches ont prouvé les bénéfices de l’exercice car il améliore les cycles du sommeil.

L’exercice améliore l’humeur et réduit le stress. Il peut renforcer les rythmes circadiens, augmentant votre vivacité la journée et vous aidant à trouver le sommeil la nuit.

activité physique et sommeil

Pratiquez une activité physique régulière, oui mais…

L’exercice a prouvé son efficacité pour les personnes ayant des troubles du sommeil, comme l’insomnie chronique ou l’apnée nocturne obstructive. Une récente étude de la Fondation Nationale du Sommeil a démontré que les personnes avec une activité physique régulière sont significativement plus susceptibles de bien dormir que les personnes qui ne sont pas physiquement actives.

Les recherches ont montré que l’exercice peut aider à améliorer non seulement la quantité de sommeil mais aussi sa qualité : les études montrent que l’activité physique pendant la journée peut stimuler de plus longues périodes de sommeil lent profond, le plus complet et réparateur des stades du sommeil.

 

Mais une nouvelle étude regarde de plus près la relation entre l’exercice et le sommeil.

Les résultats confirment ce que nous savions déjà :

Une activité physique régulière contribue à améliorer le sommeil.

Mais cette recherche met également en lumière la complexité de la relation entre le sommeil et l’exercice.

 

En particulier, l’étude suggère que l’exercice n’a sans doute aucun impact immédiat sur le sommeil, mais prend en fait plusieurs semaines ou plusieurs mois pour modifier significativement le sommeil.

En revanche, le sommeil peut avoir un effet sur l’exercice à très court terme. D’après ces résultats, une mauvaise nuit de sommeil peut avoir un impact négatif sur l’activité physique du lendemain.

 

L’étude sur le rapport entre l’activité physique et le sommeil

Les chercheurs de l’Ecole de Médecine Feinberg de l’Université Northwestern ont réalisé une enquête concernant la relation bidirectionnelle entre le sommeil et l’exercice, étudiant non-seulement les effets de l’exercice sur le sommeil, mais aussi l’inverse, c’est à dire les effets du sommeil sur l’exercice.

Ils ont utilisé les données d’une recherche précédente sur le sommeil qui examinait l’impact d’une activité physique modérée et régulière sur le sommeil, l’humeur et la qualité de vie d’un groupe d’adultes âgés de 55 ans et plus, qui étaient tous sujets à de l’insomnie chronique.

 

Aucun des participants ne pratiquait une activité physique régulière.

Les chercheurs ont divisé les participants en deux groupes.

Un groupe a conservé sa routine sédentaire, tandis que l’autre groupe a commencé un programme d’activité régulière qui comprenait 3 à 4 sessions modérées d’aérobic par semaine.

 

Après 16 semaines, le groupe faisant de l’exercice avait amélioré significativement leur sommeil quant à plusieurs mesures de sommeil, dont la durée de sommeil et la qualité de sommeil, aussi bien que la somnolence pendant la journée. Les personnes pratiquant une activité physique ont également reporté des améliorations de leur humeur et de leur qualité de vie.

 

Si vous faites du sport ce matin, vous ne dormirez pas mieux cette nuit

Pour l’étude actuelle, les chercheurs ont regardé attentivement ces données, cette fois-ci pour voir à quelle vitesse les personnes pratiquant une activité physique avaient constaté des améliorations de leur sommeil.

Ils voulaient savoir si des sessions individuelles d’exercice pendant la journée amenaient un meilleur sommeil la nuit même.

Ils ont également étudié l’impact qu’avait le sommeil sur l’activité la journée suivante.

 

Leur analyse a révélé que même si l’exercice avait un impact positif significatif, ces effets n’étaient pas immédiats :

 

Les séances d’exercice individuelles n’avaient pas d’effets immédiats sur le sommeil.

Les chercheurs n’ont constaté aucune amélioration du sommeil grâce à l’exercice physique du jour au lendemain.

Après 2 mois passés sur la période d’étude de 16 semaines, le groupe pratiquant de l’exercice n’avaient constaté aucune amélioration significative de leur sommeil.

Au bout des 16 semaines cependant, le groupe pratiquant une activité physique ont vu leur quantité et leur qualité de sommeil s’accroitre significativement.

 

Alors que l’exercice ne semblait pas avoir un impact immédiat sur le sommeil, les analyses ont démontré que le sommeil avait un impact immédiat sur l’activité.

Les sujets avaient des séances d’exercice plus brèves après les nuits où elles avaient mal dormi.

La relation entre le mauvais sommeil et l’activité diminuée était plus forte pour les sujets dont le sommeil a été le plus modifié au début de la période d’étude.

 

Que peut-on en conclure ?

Cette nouvelle peut sembler décevante ; spécialement pour ceux qui espéraient que l’exercice puisse être une solution rapide à leurs problèmes de sommeil.

Mais il y a quelques points importants à garder en tête :

  • Premièrement, cette étude a confirmé que l’exercice pouvait avoir un effet spectaculaire sur le sommeil.

Les sujets pratiquant une activité physique dans l’étude de 16 semaines ont finalement amélioré leur sommeil, dormant jusqu’à 1,25 heures de plus par nuit que le groupe ne pratiquant pas d’exercice. Il ont en fait ajouté un cycle de sommeil à leur nombre habituel.

Si vous ne pratiquez pas d’activité physique régulière et vous recherchez un moyen d’améliorer votre sommeil, débuter une routine d’activité physique modérée et régulière est une excellente stratégie.

 

Gardez seulement à l’esprit que les effets peuvent apparaitre graduellement, et pas d’un seul coup.

C’est la façon que nous avons de percevoir l’exercice physique pour perdre du poids par exemple mais appliqué au sommeil !

Nous devons percevoir l’exercice physique en relation avec le sommeil de la même façon qu’on le perçoit dans le cadre d’un régime amaigrissant !

On ne dort pas mieux du jour au lendemain comme on ne perd pas du poids du jour au lendemain !

 

  • Deuxièmement, pour ceux qui pratiquent déjà une activité physique, c’est parfait !

Vos exercices réguliers aident à préserver la qualité de votre sommeil.

Cette étude montre comment votre sommeil peut préserver et améliorer votre activité physique.

Vous pouvez renforcer votre régime d’exercice en ayant une bonne nuit de repos. C’est une chose à laquelle il faut penser avant de rester éveillé tard dans la nuit pour travailler ou regarder la télévision.

 

Comme je le répète souvent, il n’y a pas de tour de magie ou de solutions rapides pour résoudre les problèmes de sommeil. Mais lorsque l’on considère le sommeil et l’exercice, il y a des avantages significatifs à se soumettre à une routine régulière, et à laisser les bénéfices se développer graduellement. Ce qui est lent et régulier remporte toujours la course pour combattre les problèmes de sommeil !