Comment déstresser après une journée riche en événements (plus ou moins sympas) ? Pour faire retomber la pression rapidement, je fais ces 3 choses dans la foulée : 

déstresser

déstresser

1. Déstresser en s’étirant

Après chaque journée éprouvante, j’étire lentement chacun de mes muscles imposants 🙂 : dos, cou, bras, jambes.

Ça, je ne le fais pas depuis longtemps, j’ai toujours pensé que ça ne servait à rien les étirements.

En fait, je le pense toujours (pour les courbatures).

En revanche, incontestablement, ça me permet de prendre conscience de mon corps, de ne plus me focaliser sur les soucis et donc de déstresser.

J’en profite pour demander à ma chérie de me masser. Mais il faut avoir une chérie, c’est pas toujours simple :).

 

2. Déstresser en marchant

J’aime prendre l’air pendant quelques minutes en faisant le tour du pâté de maison.

J’en profite pour prendre de longues inspirations tout en fermant les yeux. Pour éviter de me prendre un poteau, je les ouvre de temps en temps.

J’ai la chance d’habiter Beauvais, ça a la taille d’une ville mais c’est bel et bien la campagne.

 

3. Une infusion, une banane et du chocolat

Thé ou tisane, camomille ou verveine, peu importe.

J’ai l’impression que de boire quelque chose de chaud met automatiquement mon cerveau en mode pause.

La banane et les carrés de chocolat noir (70%, au delà, je peux pas) sont reconnus pour avoir des propriétés apaisantes. Enfin surtout, j’aime ça.

 

En conclusion, si vous avez envie de démolir une personne qui vous en fait baver toute la journée, je vous garantis que si vous appliquez ces conseils, l’envie vous passera.

D’une, parce que vous êtes apaisé, et de deux, parce que c’est interdit par la loi et vous avez pris le temps de vous le remémorer.

 

Si vous avez d’autres trucs pour déstresser, n’hésitez pas, laissez un commentaire.

Si vous en avez après quelqu’un, que vous avez envie de cracher votre venin, je prends aussi, cet article peut servir de défouloir.