La couleur de votre chambre n’a pas vraiment d’importance pour bien dormir.

Du moins, il n’y a pas vraiment d’études sérieuses à ce sujet. Il n’y a pas une couleur dont on peut affirmer avec certitude les propriétés apaisantes d’autant qu’il existe une infinité de nuances de couleur. C’est très probablement une affaire de goût même si le bleu revient souvent.

Toutefois, il n’y a pas de pièce dans nos maisons où nous passons plus de temps que dans la chambre.

Vous allez dire que je ne suis pas impartial mais je pense que c’est vraiment la pièce la plus importante de la maison 🙂

Donc, il n’est pas inintéressant de se poser la question de sa couleur.

couleur de chambre pour bien dormir

couleur de chambre pour bien dormir

 

La National Sleep Foundation a publié des résultats d’une étude concernant la chambre préférée des américains.

Cette étude est remplie d’informations sur la façon dont les aspects de nos chambres affectent notre sommeil.

L’enquête a couvert de nombreux aspects de la vie de la chambre : combien de temps et comment nous dormons, la romance et l’intimité, combien de fois nous changeons nos draps, etc. mais rien à propos de la couleur de la chambre.

 

En fait, peu importe la couleur de la chambre puisque pour dormir, il faut que cette dernière soit le plus sombre possible.

 

L’enquête a révélé que les américains se sentent assez bien dans leurs chambres – une majorité disent préférer leurs propres chambres à un bel hôtel. Mais bien qu’ils apprécient leurs chambres comme un endroit de retraite et un havre de paix, le sondage montre en revanche qu’ils ne dorment pas assez.

 

Si ça vous intéresse, vous pouvez jeter un oeil à certains détails de cette étude ci-dessous.

L’enquête, qui comprenait 1500 adultes de 25 à 55 ans, interrogés par téléphone, a recueilli des renseignements de base sur la façon dont les américains pensent qu’ils dorment. Beaucoup de personnes rapportent parfois bien dormir, mais moins de la moitié disent bien dormir la plupart des nuits :

• 77% des personnes interrogées ont dit qu’elles obenaient un bon sommeil au moins quelques nuits par semaine

• 42% ont dit éprouver un bon sommeil toutes les nuits ou presque chaque nuit

• 13% ont déclaré n’avoir que rarement ou jamais une bonne nuit de sommeil

 

Dans l’ensemble, les personnes déclarent dormir plus le week-end que pendant la semaine.

Le sommeil nocturne moyen des soirs de semaine était de 6 heures et 30 minutes, plutôt dans la fourchette inférieure des besoins réels qui se situent généralement entre 6 et 9 heures par nuit. La moyenne du week-end passe à 7 heures et 12 minutes.

 

De combien de sommeil avons nous besoin pour fonctionner à notre meilleur niveau ? L’enquête a montré que :

Le chiffre moyen des personnes interrogées par nuit était 7 heures et 25 minutes.

• 37% ont dit qu’ils avaient besoin d’au moins 8 heures par nuit pour fonctionner optimalement pendant la journée

• 13% ont dit avoir besoin de moins de 6 heures par nuit pour fonctionner à leur maximum.

 

Je me méfie de ce dernier chiffre : il existe des super dormeurs ici-bas, mais ils sont rares. La plupart d’entre nous a besoin de 6 à 9 heures de sommeil par nuit pour se sentir bien pendant la journée (entre 6 et 7 h30 pour une majorité d’insomniaque psychophysiologique).

 

Nous pouvons ne pas dormir suffisamment, mais les américains sont assez optimistes concernant le confort de leurs chambres.

Sans surprise, la plupart des personnes ont déclaré qu’un environnement de chambre propre et frais nous fait nous sentir mieux lorsqu’on se couche :

• 78% ont déclaré se sentir plus enthousiastes pour aller au lit quand ils ont des draps propres.

• 71% ont déclaré mieux dormir avec des draps propres.

• 29% ont déclaré aller au lit plus tôt, quand ils ont des draps propres.

• 88% ont dit qu’ils font leur lit au moins quelques jours par semaine.

• 71% ont déclaré faire leur lit tous les jours ou presque tous les jours.

 

Ces réponses font écho à quelque chose que je dis depuis quelques semaines :

Une chambre propre et un lit accueillant (qui comprend non seulement des draps propres, mais aussi des matelas et oreillers corrects) peut avoir un effet significatif sur la façon dont nous abordons notre sommeil nocturne, et la façon dont nous dormons une fois dans le lit même si je continue de penser que ce n’est pas l’essentiel pour un insomniaque qui doit avant tout réapprendre à dormir.

Il est intéressant de noter que les gens de l’enquête qui ont déclaré faire leur lit tous les jours ou presque tous les jours étaient plus susceptibles de dire aussi qu’ils ont bien dormi chaque nuit ou presque chaque nuit.

Lorsqu’on leur a demandé d’évaluer les facteurs environnementaux dans la chambre qui a contribué à un sommeil de qualité, une majorité a répondu considérer une chambre propre comme étant important, mais ce n’était pas le facteur numéro un.

Selon le sondage, une température fraîche a été le plus souvent citée comme le facteur le plus important dans la création d’un environnement de chambre favorable au sommeil, suivie par :

• un air sans allergène

une pièce sombre

• une pièce calme

• une chambre propre

 

Cette liste avait l’air un peu différente quand il s’agissait de créer un environnement favorable aux câlins. Lorsqu’on leur a demandé de nommer les facteurs les plus importants pour un petit air romantique dans la chambre, ils ont choisi :

• un matelas confortable

• draps et literie confortables

• une pièce propre

• une température fraîche dans la chambre

• des oreillers confortables

• un environnement calme
Les résultats de cette enquête confirment ce que la plupart des gens pensent : l’état de notre chambre à coucher est important pour la qualité de notre sommeil, pour notre vie intime et pour notre santé.

 

Voici mes conseils pour garder votre chambre à coucher en bon état :

Investissez dans votre équipement de literie. Un bon matelas et des oreillers de qualité sont des investissements assez importants pour votre sommeil et votre santé. Remplacez vos oreillers chaque année et investissez dans un nouveau matelas tous les 7 ans ou chaque fois que votre corps vous dit qu’il est temps 😉

Une pièce sombre et fraîche. L’atmosphère de votre chambre est importante. La plupart d’entre nous dort mieux dans une chambre fraîche. Et nous avons tous besoin d’obscurité pour dormir. Il n’est donc pas essentiel de privilégier telle ou telle couleur de papier peint puisque pour dormir, vous n’êtes pas censé le voir 😉

Choisissez donc plutôt une couleur de chambre qui vous donnent envie de vous réveiller le matin quand vous allumez la lumière et ouvrez les volets !

Essayez un couvre-feu électronique environ une heure avant le coucher. Fermez et éteignez tout courrier électronique, téléphone et SMS. Il y a beaucoup d’études qui montrent comment cela perturbe votre sommeil. Mieux encore, gardez les complètement hors de la chambre à coucher. Si vous vous endormez avec votre télévision allumée, utilisez la minuterie de votre téléviseur afin qu’il s’éteigne après vous être endormi.

Ayez toujours des draps frais, lavez-les souvent, et investissez dans un ensemble de draps supplémentaire de sorte que vous pouvez les changer fréquemment. Comme cette enquête l’indique, des draps frais sont un gros avantage, ils peuvent vous inciter à vous coucher plus tôt et vous aider à mieux dormir une fois que vous êtes dessous !

• Chouchoutez-vous 😉 Débranchez vous de vos responsabilités régulières et de votre smartphone. Inscrivez-vous à un cours de yoga ou faites une visite au spa local. Faites une sieste l’après-midi quand vous en ressentez vraiment le besoin (10 à 30 minutes), et préparez-vous des soirées tranquilles avant d’aller vous coucher. Pensez à ajouter certaines de ces « indulgences » dans votre routine régulière !