Comment mieux domir pour ne pas se réveiller la tête dans les vapes ? Comment parvenir à s’endormir facilement ? Comment éviter les réveils pendant la nuit ? L’insomnie est obsédante et se présente sous différentes formes. Comme je le répète assez souvent, oubliez les médicaments, il faut que vous réappreniez à dormir…

comment mieux dormir

comment mieux dormir

Il est intéressant d’observer que vous n’êtes pas le seul concerné par ce problème. 20% de la population souffre de problèmes importants de sommeil. Intéressant d’observer également que nous sommes les seuls êtres vivants concernés par ce problème, les animaux n’en sont pas affligés.

Notre cerveau a la particularité de pouvoir retarder le sommeil, de nous maintenir éveillé, même la nuit alors que nous sommes des animaux diurnes.

Cette aptitude nous permet de réagir en cas d’impératifs urgents et elle sait se retourner contre nous en nous empêchant de dormir même en l’absence de nécessité.

Nous avons tous une horloge biologique interne (veille/sommeil) qu’il est très facile de désynchroniser. Parfois, l’ampleur de cette désynchronisation est telle que l’heure de l’endormissement devient impossible avant le petit matin.

 

Mais même les personnes qui dorment la nuit peuvent souffrir d’insomnie.

Comme le sommeil est ponctué de micro-réveils à la fin de chaque cycle (1h30 environ), certaines personnes ont parfois la sensation de ne pas avoir fermé l’oeil de la nuit et se sentent totalement épuisés au réveil. La sensation de ne pas avoir dormir est mal interprétée mais la fatigue au réveil est bien réelle.

Et il existe bien d’autres types d’insomnie…

En fait il en existe principalement 3 :

  1. l’insomnie d’endormissement
  2. l’insomnie du petit matin
  3. les réveils trop fréquents

Comment mieux dormir selon son insomnie ?

  • l’endormissement se fait attendre pendant des heures : vous êtes fatigué, vous vous couchez et… vous n’avez pas ou plus sommeil : Vous vous énervez et pensez à la journée calamiteuse que vous allez passer.

Les thérapies comportementales et cognitives sont très efficaces pour ce type d’insomnie. Cette insomnie est celle des hyperanxieux.

Oui, un anxiolytique peut également aider de temps en temps mais une TCC permettra de moduler cette anxiété dans la durée !

Ne tombez pas dans l’engrenage des médocs, s’il vous plaît !

 

  • Vous vous réveillez à 4 h 30 tous les matins sans pouvoir vous rendormir. Vous êtes angoissé et ne vous sentez pas capable de faire quoi que ce soit (lire, travailler, faire le ménage, etc.). Vous vous levez démotivé, irritable et intolérant.

Ce type d’insomnie est souvent le signe d’une dépression. Il faut donc la traiter en en parlant à un professionnel (médecin généraliste et surtout psychothérapeute).

 

  • Vos nuits sont ponctuées de réveils multiples.

On pourrait classer ce type d’insomnie en plusieurs catégories tant les causes peuvent être aussi multiples que les réveils 😉

Il peut s’agir d’une forte anxiété qui nous tient éveillé. Dans ce cas, les thérapies et traitements des deux précédents types d’insomnie sont totalement appropriés.

Ce type d’insomnie peut être induite par l’angoisse du « lâcher-prise », la peur du sommeil qui est l’une des conséquences de l’aptitude que notre cerveau a de pouvoir fuir le sommeil contrairement au cerveau des animaux : la thérapie comportementale et cognitive s’impose 😉

Mais souvent, ce sont de mauvaises habitudes qui conduisent notre cerveau a diminuer la durée des phases de sommeil profond. Je parlerai prochainement des thérapies qui permettent de retrouver ce sommeil réparateur dans un autre article si cette insomnie vous concerne :

Faites-le moi savoir dans les commentaires !

 

Il n’y a en fait aucune définition scientifique de l’insomnie car l’insomnie n’est pas une maladie (elle peut en être parfois être la conséquence).

L’insomnie est surtout un sentiment : celui de ne pas dormir assez ou de ne pas avoir un sommeil suffisamment réparateur pour affronter parfaitement la journée.

Il s’agit bien d’un sentiment, d’une sensation et non d’une maladie car certaines personnes ne dorment que quelques heures et/ou se réveillent dans la nuit et ne se plaignent pas d’être fatiguées. Ces personnes ont ce qu’on appelle … « du bol » 😉

Bonne journée ou bonne nuit ;).