Chambre

chambre

Aérez votre chambre et faites baisser la température

0

On dort mieux lorsqu’on respire de l’air pur ! Offrez-vous le luxe de vous coucher dans une chambre aérée, relativement fraîche, vidée de son atmosphère confinée, nettoyée de ses miasmes. Le simple fait de penser à ouvrir la fenêtre quelques minutes avant d’aller vous coucher peut transformer vos nuits. (suite…)

couleur de chambre pour bien dormir

Existe-t-il une couleur de chambre pour bien dormir ?

0

La couleur de votre chambre n’a pas vraiment d’importance pour bien dormir.

Du moins, il n’y a pas vraiment d’études sérieuses à ce sujet. Il n’y a pas une couleur dont on peut affirmer avec certitude les propriétés apaisantes d’autant qu’il existe une infinité de nuances de couleur. C’est très probablement une affaire de goût même si le bleu revient souvent.

Toutefois, il n’y a pas de pièce dans nos maisons où nous passons plus de temps que dans la chambre.

Vous allez dire que je ne suis pas impartial mais je pense que c’est vraiment la pièce la plus importante de la maison 🙂

Donc, il n’est pas inintéressant de se poser la question de sa couleur. (suite…)

comment trouver le sommeil : faites votre lit

Comment trouver le sommeil en faisant son lit

1

Nous avons grandi en écoutant nos parents nous dire de ranger notre chambre et de faire notre lit. 

Je suis sûr que je ne suis pas le seul à m’être demandé pourquoi il était si important pour nos parents de faire notre lit ; surtout qu’il allait être défait à nouveau le soir même !

Certains d’entre nous le pensent encore 😉

Il s’avère que, comme pour beaucoup de choses, papa et maman avaient raison à ce sujet. Un article suggère qu’une pièce ordonnée conduit à une meilleure nuit de sommeil. (suite…)

Ne restez pas dans votre lit

Sortez de votre lit pour retrouver le sommeil

1

Je n’aime pas trop le terme « insomnie ». Enfin sauf lorsqu’il s’agit de trouver un nom de blog, hein 🙂

Non mais c’est vrai, on se réfère souvent à l’insomnie comme étant quelque chose de « vague » parce qu’il est parfois difficile de déterminer la cause exacte du manque de sommeil  : des raisons médicales sous-jacentes, une douleur chronique, une dépression, ou un autre trouble du sommeil tel que le syndrome des jambes sans repos. (suite…)

gros lit

Votre chambre vous fait-elle grossir ? 5 conseils pour une chambre amincissante

2

La qualité et la quantité de votre sommeil peuvent affecter votre capacité à perdre du poids et à rester en bonne santé. Et il y a beaucoup de choses qui influent sur votre sommeil. Mais avez-vous déjà pensé à votre chambre à coucher ?

Laissez-moi vous donner un exemple.

Si vous écoutez votre station de radio préférée pendant que vous cuisinez et que vous avez tout l’équipement et tous les ingrédients nécessaires – que se passe-t-il ? (suite…)

comment trouver le sommeil

Comment trouver le sommeil : 3 causes, 3 solutions

0

Comment trouver le sommeil quand on est insomniaque ? Il vous est sûrement arrivé à plusieurs reprises de passer vos nuits à vous retourner dans votre lit sans parvenir à fermer l’oeil ?

Peut-être est-ce même le cas en ce moment si vous tombez sur ce billet ;-). Rassurez-vous, une fois les causes de l’insomnie identifiées (3 causes possibles), sachez que les solutions existent, fort heureusement ;).

comment trouver le sommeil

comment trouver le sommeil

Causes de l’insomnie

  • 1 – Parmi les causes les plus évoquées quand on parle d’insomnie, il y a celle du stress. Cherchez ce que vous devez modifier dans vos relations avec votre entourage (famille, amis) ou votre boulot (collègues, patron). Cela peut s’avérer très utile. Mettre en pratique ces changements, souvent salvateur pour retrouver le sommeil. J’en parle dans les solutions.
  • 2 – Une autre raison possible est la perte de l’assoupissement naturel du corps, une demi-heure à une heure avant d’aller vous coucher. Vous ne décompressez pas au moment d’aller dormir. Il faut prendre de nouvelles habitudes, adopter une autre hygiène de vie. On en reparle.
  • 3 – Enfin, un environnement peu propice au sommeil comme un mauvais matelas, une atmosphère lourde, trop confinée, des bruits extérieurs, la lumière extérieure, une température trop élevée ou trop basse ne peut pas favoriser l’endormissement.

Comment trouver le sommeil, alors ?

3 – Pour la dernière raison, la solution est « théoriquement » la plus simple à mettre en application :

 

Penchons-nous un instant sur la pièce dans laquelle vous dormez, c’est à dire généralement, votre chambre ;).

Les pièces aux couleurs pastel sont plus reposantes mais cela ne suffit pas. Veillez à faire en sorte que l’éclairage de votre chambre soit le plus apaisant possible aussi.

Rien ne sert d’avoir une chambre trop éclairée.

Dans la mesure où la chambre ne doit être utilisée que pour dormir (ou éventuellement pour des activités à caractère sexuel :-)) et pas à autre chose, un éclairage qui vous permette de voir suffisamment pour trouver le chemin de votre lit est amplement suffisant.

 

Il faut tenter de trouver un éclairage qui apaise.

J’ai remarqué que certains éclairages type « néon » me relaxaient.

Je pense qu’il n’y a aucune étude scientifique sur le sujet mais c’est incroyable comme certains éclairages jouent sur mes émotions personnellement !

Quand je dormais en ville, il y avait un petit lampadaire qui n’éclairait presque rien et que j’aimais bien 🙂

 

Il vous faudra sinon investir dans de gros rideaux ou de bon volets isolants pour vous éviter ces éclairages ainsi que celui du soleil matinal qui ne convient pas toujours aux vespéraux comme moi.

Il y aussi des masques de nuit très efficaces.

chambre isolée

Faites-en sorte que votre chambre soit aussi isolée du bruit.

Si vous habitez près d’un grand axe routier… changez de pièce ou… déménagez…

Si ces bruits peuvent être atténués avec une bonne isolation, investissez si vous en avez les moyens…

Les Boules Quies peuvent être une bonne solution aussi.

Si les nuisances sonores proviennent des voisins, appelez-les et demandez-leur (gentiment) de baisser le volume.

N’hésitez pas à leur en parler dans la journée !

Certains voisins sont cons 😉 mais la plupart savent faire beaucoup d’efforts quand on leur explique gentiment, en leur apportant une petite tarte aux pommes « faite maison ». 😉

 

Placez votre lit de manière à subir le moins possible les bruits, la lumière, la chaleur du radiateur, les courants d’air, etc.

N’oubliez pas de dormir dans un lit « bien fait », sur un matelas ni trop ferme, ni trop mou, avec plein d’oreillers si vous aimez 😉

Aérez bien votre chambre la journée (1/2h avant d’aller vous coucher par exemple) et veillez à ce que la température soit comprise entre 18 et 20 degrés maximum.

 

2- Décompressez avant d’aller se coucher est une chose peu évidente.

 

Souvent parce que l’on a pris de très mauvaises habitudes et développé une hygiène de vie peu propice au sommeil la journée.

Effectivement, aller marcher dans le calme de la campagne ou des chouettes rues de votre ville quelques minutes, prendre un bain, éteindre son ordinateur ou la télé pour prendre un bon bouquin, écouter de la musique, faire de la sophrologie, jouer à un jeu de société avec vos enfants, etc. cela peut grandement favoriser la décompression :

Les rituels sont importants.

Mais si votre horloge interne est désynchronisée, vous ne trouverez pas facilement le sommeil pour autant.

Car la décompression, l’apaisement du soir se prépare la journée !

 

On dit souvent qu’il faut se coucher chaque jour à la même heure alors qu’il faut surtout se réveiller chaque jour à la même heure pour re-synchroniser l’horloge et accroitre la pression de sommeil le soir.

L’heure à laquelle on se couche n’a en fait que peu d’importance si l’on n’a pas sommeil à cette heure précise…

En se réveillant chaque jour à la même heure pendant quelques jours ou quelques semaines, on finit la plupart du temps à avoir sommeil à la même heure chaque soir également.

C’est seulement quand l’horloge est re-synchronisée que les rituels de décompression sont redoutablement efficaces.

 

Mais se réveiller à la même heure chaque jour peut ne pas suffire.

Il faut que votre organisme soit actif la journée, quelque soit l’activité que vous lui faites pratiquer ! 😉

Si vous travaillez dans un bureau toute la journée, votre cerveau a suffisamment été mis à contribution (c’est pourquoi, rien ne sert de persister à faire de l’ordinateur le soir) mais votre corps ?

fitness

L’activité physique est vraiment l’une des clés essentielles pour trouver le sommeil le soir.

Faites un sport avec des collègues ou des amis, en plein jour de préférence, c’est vraiment l’idéal pour les sédentaires. Même s’il est un peu tard (4 heures avant d’aller vous coucher au minimum).

 

Mais allez discuter avec des amis (en marchant de préférence ;)), faire le ménage, trier ses papiers, emmener sa voiture chez le garagiste, etc. demandent des efforts parfois suffisants pour mériter la récompense de Morphée ! 😉

Morphée aime que vous résolviez vos problèmes la journée, elle ne veut pas en entendre parler la nuit.

Ce constat me permet d’en venir à la 3ème solution pour la première cause d’insomnie que j’avais évoquée : celle générée par le stress…

 

1 – Le stress de la journée peut avoir lui aussi des causes multiples et la principale conséquence de son accumulation, c’est l’impossibilité de trouver le sommeil la nuit.

 

D’une parce que notre corps n’est pas détendu, de deux parce que notre cerveau nous invite à ruminer nos problèmes.

J’ai remarqué que notre faculté à fabriquer du stress provenait souvent de la difficulté que l’on éprouvait à améliorer nos interactions sociales.

Souvent parce qu’on ne dispose pas des bons outils de communication pour résoudre certains conflits, mais aussi parce que l’on a peur de « l’autre » et/ou de ses réactions (sorte de phobie sociale).

S’il y a bien un domaine dans lequel il faut éviter de procrastiner, c’est bien dans celui de l’affirmation de soi et la communication.

Et là malheureusement, je vais me garder de vous apporter une quelconque aide car je considère que c’est l’ultime étape qui me permettra de retrouver toute la sérénité dont j’ai besoin pour retrouver mon sommeil de bébé.

Vous l’aurez compris, je n’ai pas encore trouver LA solution. J’ai juste réussi à identifier la cause de mon manque d’affirmation. Je cherche donc un bon thérapeute pour me permettre de mettre en application LA solution.

 

La technique du doigt m’a cependant été très utile (désolé si vous trouvez ce billet vulgaire) 😉 mais ce n’est pas la meilleure façon de communiquer :D.

Cet article qui traite du sujet de « comment éviter le stress (sans éviter les autres) » est peut-être plus subtil et pertinent.

Pensez aussi à vous poser ces 10 questions pour vaincre votre stress !

J’espère que ces quelques conseils vous seront utiles. Vous pouvez me laisser vos commentaires et me donner quelques adresses de sites/blogs traitant du sujet de l’affirmation de soi !

Ah, je n’ai pas parlé des somnifères ? Vous pourriez être tenté mais ils seront vos pires alliés pour retrouver le véritable sommeil dont vous avez besoin.

 

position pour bien dormir

La meilleure position pour bien dormir

9

Vous recherchez une position pour bien dormir. Mais en existe-t-il vraiment une en particulier ?

position pour bien dormir

position pour bien dormir

Je ne vais pas passer par 4 chemins : d’après les experts, la qualité du sommeil est supérieure en dormant sur le dos.

En effet, on réduit considérablement les mouvements de notre corps étant donné que notre poids est bien réparti.

Sur le côté, on exerce une pression parfois forte sur l’épaule et la hanche pendant que nous dormons, ce qui implique le fait de devoir changer souvent de positions pendant notre sommeil.

Position sur le dos = moins de mouvements = qualité du sommeil accrue.

Position pour bien dormir : Mais alors je fais comment si il m’est impossible de m’endormir sur le dos !

 

En effet, personnellement – et nous sommes nombreux dans ce cas – je ne trouve JAMAIS le sommeil dans cette position et j’ai rapidement (je ne sais pour quelle raison) les bras engourdi.

 

Alors je dors sur le côté.

 

J’utilise toujours 2 coussins minimum. J’en place un entre les genoux, et un autre dans les bras afin que la cuisse, le bassin et la colonne vertébrale soit bien alignés !

Je m’appuie le moins possible sur le bras, j’essaie donc souvent de caler un autre coussin dans mon dos !

Oui, vous ne rêvez pas, j’utilise parfois jusqu’à 4 coussins pour dormir… :cassos:

Quand je dors ailleurs que chez moi, j’ai la phobie du « manque de coussins », je suis sûrement un cas à part ?!?

Voilà, ça c’est pour ma vie, on s’en fout mais tout ça pour dire :

 

À vous de privilégier la position dans laquelle vous vous sentez le mieux. La position idéale pour bien dormir, pour vous comme pour moi, n’est pas forcément celle préconisée par les experts.

 

Position pour bien dormir : Et sur le ventre ?

 

La positions idéale est celle qui vous permette de vous endormir facilement sans ressentir de gêne pendant votre sommeil. 

 

Toutefois, la position à proscrire – toujours selon les experts – reste quand même la position sur le ventre !

Elle est fâcheuse pour vos cervicales, votre respiration, bref votre sommeil. Elle est parfaite pour se réveiller la bouche pâteuse et un torticolis.

J’ai néanmoins remarqué que je parvenais plus facilement à m’endormir sur le ventre ?!?

Qu’en est-il pour vous ?

place lit

Changez votre lit de place

0

La qualité du sommeil dépend aussi de l’endroit où l’on se couche. C’est ce qu’affirment les géobiologues. Selon eux, la terre est parcourue de rayonnements électromagnétiques que nous devons éviter si nous voulons dormir en paix.

J’ai personnellement un peu de mal à y croire.

place lit

Comme un ballon dans un filet

La géobiologie est née des travaux du docteur Hartman, chercheur allemand qui découvrit en 1935 l’existence de rayonnement électromagnétiques émanant de la terre.

Notre planète serait ainsi parcourue d’une sorte de réseau de lignes invisibles. Orientés nord-sud ou est-ouest et distantes de 2 mètres environ, ces lignes se croisent comme les mailles d’un filet.

Aux points d’intersection, les rayonnements, qui n’ont en soi rien de dangereux, sont amplifiés.

Le fait de dormir sur l’un de ces « noeuds telluriques » pendant trop longtemps peut finir par perturber le sommeil.

Petit travail de détection

Pour éviter ce problème, 2 solutions.

La plus simple est de changer son lit de place tous les 2 ans au maximum. Il faut en effet plusieurs années pour que le sommeil soit perturbé par les rayonnements telluriques…

La seconde consiste à détecter vous-même les noeuds.

Munissez d’un appareil de radio portable que vous réglerez sur les ondes courtes entre 2 stations, de façon à entendre des grésillements.

Puis déplacez-vous dans la pièce suivant un axe nord-sud.

Si le volume des grésillement diminue, vous êtes sur une ligne Hartman.

Tracez un repère au sol. Procédez de la même manière sur un axe est-ouest.

Vous n’aurez plus qu’à repérer l’endroit où les lignes se croisent pour savoir où sont situés les noeuds à éviter.

 

Croyez-vous en la géobiologie ? Pensez-vous que changer l’emplacement de certains meubles, isoler certaines installations électriques sont des actions qui peuvent diminuer la perturbation de votre sommeil ?

 

Haut de page