On m’a dit quelques fois dit que j’étais scientiste et que je dénigrais toutes les thérapies dites « alternatives » pour traiter les troubles du sommeil. C’est à moitié faux. J’aime les études cliniques, c’est certain.

Mais quand des études sérieuses me démontrent qu’une thérapie dite « alternative » fonctionne, je l’approuve ! Et je privilégie toujours les thérapies aux médicaments.

L’acupuncture, par exemple, est utilisée pour traiter l’insomnie depuis des siècles en Chine. Ceci n’est pas vraiment un argument mais plusieurs études cliniques ont montré que l’acupuncture pourrait avoir un effet bénéfique sur l’insomnie comparé à l’homéopathie par exemple.

Plantez-vous des aiguilles dans le corps pour mieux dormir :D

Plantez-vous des aiguilles dans le corps pour mieux dormir 😀

Et pour ceux qui ont besoin de preuves solides (je fais parti de ceux-là…), une étude sérieuse qui date de 2009 a confirmé cette découverte même si les effets physiologiques sont probablement dus à l’effet que procure l’insertion des aiguilles (cela libère des endorphines) plus qu’à l’acte d’acupuncture lui-même.

 

L’acupression, qui est basé sur l’acupuncture mais ne nécessite pas d’aiguilles (à la place, une pression physique est appliquée aux points d’acuponcture), pourrait aider les gens à vaincre (partiellement) leur insomnie aussi.

Une autre étude a tenté de confirmer cela en regardant en profondeur les effets bénéfiques sur le sommeil de l’acupressing sur 25 participants qui travaillent en milieu hospitalier. L’acupression sur le point HT7 (un point particulier du corps) pourrait améliorer le sommeil jusqu’à 2 semaines après l’intervention… Bon, 25 participants travaillant tous au même endroit, c’est quand même très léger comme étude…

 

Mais les méthodes « alternatives » aux méthodes traditionnelles, aux produits pharmaceutiques ou même aux produits en vente libre ne se limitent pas à l’acupuncture ou l’acupressing (ou acupression).

Quand on prend en considération toutes les stratégies qui ne nécessitent pas de prendre des médicaments pour retrouver le sommeil, vous verrez que la grande majorité des techniques utilisée pour aider l’hygiène du sommeil peuvent être considérée comme « alternative ». Par exemple  :

  • l’aromathérapie : utiliser le pouvoir de l’odeur pour vous endormir.
  • les machines à bruits : utiliser le pouvoir du son pour que le bruit ne perturbe pas votre sommeil.
  • Prendre un bain chaud ou s’assoir dans un jacuzzi chaud ou un sauna pour vous détendre.

Ce sont des techniques plaisantes (et parfois très efficaces) parmi d’autres et je ne vois rien d’alternatif à propos de ça, nous ne sommes pas obligé de privilégier l’une et de bannir l’autre, elles sont toutes complémentaires.